LogoSophrologie

 

 

La sophrologie caycédienne, science de la conscience harmonieuse

 La sophrologie a été créée en 1960 par un neuropsychiatre, le Professeur Alfonso Caycedo (d’où l’appellation de sophrologie caycédienne), pour offrir un accompagnement à ceux de ses patients qui se trouvaient dans le mal-être sans pour autant être dans la pathologie.
La sophrologie est une aide au mieux-être. Elle permet à chacun de mieux se connaître et de prendre soin de lui, en s’appuyant sur une prise de conscience de ce qu’il est, de ses potentiels et de ses désirs de vie afin de lui permettre d’évoluer vers eux.

Reconnue par le Parlement Européen en tant que « médecine non conventionnelle digne d’intérêt », la sophrologie trouve aujourd’hui sa place à l’hôpital, en entreprise, dans les collèges et lycées, dans le domaine sportif et dans la vie quotidienne de très nombreuses personnes.

La sophrologie, à quoi ça sert ?

Les indications les plus fréquentes de la sophrologie caycédienne sont :

  • La gestion du stress et des émotions ;
  • Le développement de la confiance en soi ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • Les troubles psychosomatiques ;
  • La préparation à une échéance personnelle ou professionnelle : déménagement, examen, entretien d’embauche, intervention chirurgicale…
  • L’amélioration de la concentration, de la capacité d’apprentissage ou de mémorisation ;
  • La préparation à l’accouchement ;
  • Une meilleure conscience du schéma corporel : sport, danse, rééducation…
  • La gestion de la douleur ou de la maladie chronique (tous types d’ALD) ;
  • Le sevrage d’une dépendance ;
  • L’accompagnement nutritionnel : anorexie, boulimie, régime ;
  • Les acouphènes et l’hyperacousie ;
  • Les phobies…

Points importants concernant la sophrologie caycédienne

La sophrologie caycédienne n’est pas de la relaxation. La détente corporelle globale sur laquelle elle s’appuie est un outil, non une fin en soi. Pour cette raison, la sophrologie caycédienne se pratique debout ou assis, et non allongé.

La sophrologie caycédienne n’est pas de l’hypnose. Chaque séance s’effectue en conscience.

La sophrologie ne remplace pas un traitement thérapeutique ; elle peut toutefois en augmenter l’efficacité.

Pour en savoir plus, écoutez l’émission de Pascal Le Guern, diffusée le 31 janvier 2013 sur France Infos.